France
Révisions salariales : enquête flash

Loading

 

Selon Aon Hewitt, les entreprises en France prévoient un budget d’augmentation globale de 2.6% en 2013, en recul par rapport aux prévisions de l’été dernier (2,9%).

Cependant, le souci du maintien du pouvoir d’achat et d’alignement sur l’inflation prédomine.

Paris, le 19 février 2013 – Le cabinet Aon Hewitt, leader mondial du conseil en management et administration des ressources humaines (filiale du groupe Aon - NYSE : AON), présente les résultats d'une enquête flash menée en janvier 2013 sur les prévisions des entreprises en matière de révisions salariales, en Europe et Moyen Orient. 

A propos de l’enquête

395 entreprises en Europe et Moyen-Orient, toutes tailles et tous secteurs ont communiqué leurs données pour 44 pays. En France 127 entreprises participantes toutes tailles et tous secteurs ont répondu à l’enquête.

Les enseignements clés pour la France :

Si près de 2 entreprises sur 3 n’ont pas modifié leurs prévisions faites à l’été, 30% ont en revanche revu leurs budgets à la baisse et seules 6% les ont réévalués à la hausse.

 

Année

Inflation

Augmentations globales
(générales et individuelles)

2013

1,7% (prévision)

2,6% (prévision)

2012

2%

2,8%

2011

1,6%

2,8%

2010

1,5%

2,6%

2009 

0,1%

2,9%

 

  • Depuis 2008, Aon Hewitt constate que les budgets d’augmentations tendent à s’inscrire durablement dans une fourchette comprise entre 2,6% et 2,9%.
  • Les enveloppes destinées aux augmentations générales sont en hausse par rapport aux projections de l’été (1,7% contre 1,4%), mais ne concerneront qu’une entreprise sur deux. La logique de maintien de pouvoir d’achat et d’alignement sur l’inflation est encore en vigueur.
  • Les budgets d’augmentations individuelles sont quant à eux impactés par la baisse globale : 2,1% contre 2,6% projetés à l’été.
  • En revanche, les pratiques de différenciation et de sélectivité dans l’attribution des augmentations individuelles demeurent bien présentes dans plus de 90% des entreprises.

 

Augmentations générales 

Augmentations individuelles 

Augmentations globales
(générales et individuelles)

1,7% (prévision)

2,1% (prévision)

2,6% (prévision)

 

Les autres tendances dégagées par l’étude

  • Les pratiques de gel des salaires demeurent marginales (moins de 5% des entreprises, comme à l’été 2012). 
  • 60% des entreprises participantes prévoient de conserver leurs effectifs en l’état, 18% anticipent une diminution, 12% une hausse. 10% prévoient un gel des embauches.
  • Les pratiques entre l’industrie et les services sont comparables.


En Europe

Une tendance générale qui se confirme partout en Europe

  • La Norvège, le Royaume-Uni et l’Autriche affichent les taux les plus élevés, dépassant 3%.
  • La France quant à elle s’inscrit dans la moyenne (2,6% - 2,7%), devancée par l’Allemagne (2,9%).

Selon Vincent Cornet, directeur du conseil en rémunération globale pour Aon Hewitt en France : «Compte tenu du contexte économique, nous constatons que les entreprises revoient leurs budget à la baisse. Les chiffres semblent indiquer que les entreprises se trouvent confrontées dans certains secteurs à une compétitivité féroce en matière de rétention et de chasse des talents, et ont donc des politiques d’augmentation différenciantes et motivantes»

A propos d'Aon Hewitt

Leader mondial du conseil en management et administration des ressources humaines, Aon Hewitt aide les entreprises et les organisations à relever leurs défis les plus complexes en matière de capital humain et risques financiers associés. Aon Hewitt accompagne les entreprises dans la définition, la mise en œuvre et la gestion de leurs stratégies de ressources humaines, de retraite, de gestion d’actifs, de santé, de prévoyance, de rémunération et de management des talents. Aon Hewitt assure à ses clients un niveau de service exceptionnel et dispose d’un réseau de plus de 29 000 professionnels présents dans 90 pays. Pour plus d’informations sur Aon Hewitt : www.aonhewitt.fr 



Si vous choisissez de commenter notre contenu ou d'y participer par l'entremise de sites Web de médias sociaux tiers, vous autorisez Aon à avoir accès à certains renseignements des profils sur ces médias sociaux. Veuillez cliquer sur ici pour en savoir davantage sur les informations qui peuvent être recueillies lorsque vous utilisez ces outils sur Aon.fr.

Contact Presse

Notre actualité

Suivez Aon France