France
dejeuner

Benchmark CAT Vie 2014 , Risques Barrage & Nucléaire : nouveaux enjeux


Loading


Petit déjeuner animé par Caroline Faivre, Arnaud Chevalier et Benoît Butel.



Pour sa 11e édition, l’étude Aon Benfield des protections Catastrophe en Décès Invalidité a permis cette année encore d’analyser l’état des réassurances Catastrophe pour l’ensemble des organismes d’assurance du marché français et d’avoir une vision très représentative des politiques de réassurance des sociétés d’assurance, des institutions de prévoyance et des mutuelles.

Le risque de rupture du barrage est un risque majeur en France. Aon Benfield a développé un modèle Catastrophe qui simule l’exposition d’un portefeuille de contrats permettant de mesurer l’impact d’un évènement extrême tel qu’identifié par Solvabilité II.
La première modélisation a été réalisée pour le barrage de Monteynard dont la retenue est estimée à plus de 300 millions de m3. Ce barrage représente un risque humain évident car il se situe à moins de 40 km de Grenoble. La modélisation de la rupture du barrage de Monteynard a confirmé la dangerosité du site. En un peu plus d’une heure, le centre ville de Grenoble est sous 6 mètres d’eau.
La seconde modélisation est celle du barrage de Vouglans situé dans le Jura. La retenue est estimée à plus de 600 millions de m3. S’il cédait, l’agglomération lyonnaise serait fortement touchée, la place Bellecour serait alors immergée sous 6 mètres d'eau.

Un nouvel enjeu aussi : l’explosion d’une centrale nucléaire, risque prégnant à la suite de l’événement de Fukushima.
Aon Benfield propose d’analyser l’exposition à un accident nucléaire majeur des personnes assurées et d’évaluer le montant financier du sinistre.
La catastrophe nucléaire a pour point de départ une centrale nucléaire déterminée. Le scénario retenu correspond à la fusion du réacteur et la rupture de l’enceinte de confinement, amenant à un rejet dans l’atmosphère de matière radioactive non filtrée. Le panache radioactif se diffuse à partir de la centrale accidentée, et les conséquences sanitaires sont évaluées, en prenant en compte divers paramètres comme la météo, la population environnante et les mesures de protection.


Si vous avez manqué cette présentation, contactez-nous pour plus d'informations.

Si vous choisissez de commenter notre contenu ou d'y participer par l'entremise de sites Web de médias sociaux tiers, vous autorisez Aon à avoir accès à certains renseignements des profils sur ces médias sociaux. Veuillez cliquer sur ici pour en savoir davantage sur les informations qui peuvent être recueillies lorsque vous utilisez ces outils sur Aon.fr.

Notre Actualité

Suivez Aon